Les autres grands rendez-vous de l'année

  • Les Ballets de Monte-Carlo
    octobre 2023
  • Le Printemps des Arts de Monte-Carlo
    mars 2024
  • Le Bal de la Rose
    mars 2024
  • Rolex Monte-Carlo Masters
    avril 2024
  • Monaco E-Prix
    avril 2024
  • Grand Prix de Monaco Historique
    mai 2024
  • Formula 1 Grand Prix de Monaco
    mai 2024
  • Top Marques Monaco
    juin 2024
  • Festival de Télévision de Monte-Carlo
    juin 2024
  • Monaco Energy Boat Challenge
    juillet 2024
  • Exposition d'été - Grimaldi Forum Monaco
    juillet 2024
  • Meeting Herculis EBS
    juillet 2024
  • Monaco Yacht Show
    septembre 2024

WRC Rallye Monte-Carlo

Chaque année au mois de janvier, Monaco donne le coup d’envoi de la saison du Championnat du Monde FIA des Rallyes (WRC), avec une épreuve mythique sur les routes de l’arrière-pays.

Un peu d'histoire...

Joyau du Championnat, le Rallye Monte-Carlo est la plus ancienne épreuve du calendrier.

Sa première édition en 1911 était destinée à faire la promotion touristique de Monaco. Les équipages démarraient de plusieurs villes européennes avant de se rassembler dans la Principauté.

Cette manifestation devait se dérouler en janvier afin de démontrer que le climat de la Principauté à cette époque de l’année était exceptionnellement doux. Deux hommes sont considérés aujourd’hui comme les créateurs de ce rallye : Gabriel Vialon et Antony Noghes. La Société des Bains de Mer finançait l’opération, qui la première année ne recueillit que 23 concurrents au départ.

L’année suivante, ce chiffre fut quadruplé : le Rallye Monte-Carlo était lancé !

Depuis le premier vainqueur en 1911, le pilote français Henry Rougier, nous avons eu droit à des milliers coups de cœur et de frissons pour une épreuve sportive d’un très haut niveau.
Les « Sebs » : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont dominé le Rallye Monte-Carlo, avec 8 victoires pour Sébastien Loeb et 9 victoires pour Sébastien Ogier, vainqueur de l'édition 2023 !

Le Monégasque, Daniel Eléna, était le fidèle co-pilote de Sébastien Loeb lors de ses 7 premières victoires sur le « Monte », de 2003 à 2013.

 

Le WRC, pionnier de la durabilité...

 

L’édition 2022 du Rallye Monte-Carlo était la première occasion de voir les nouveaux modèles hybrides rechargeables, dénommés « Rally1 », dans toute leur splendeur. En effet, le tout-thermique appartient désormais au passé.

L’arrivée de l’hybride en championnat du monde des rallyes se traduit par l’apport d’un boost électrique de 100 kW, l’autonomie en tout électrique est estimée à 20 km.

Par ailleurs, la FIA a désigné la société P1 Racing Fuels pour la fourniture d’un carburant 100% durable, c’est-à-dire qu’il n’utilise aucune matière fossile, mais un mélange de composants synthétiques et bio-dérivés.

Le WRC fait donc office de pionnier car il s’agit du premier championnat du monde de la FIA à introduire cette nouvelle technologie.

 

Pour la saison 2024,  l'écurie Toyoto Gazoo Racing va lancer sa nouvelle Yaris Rally2. Il s'agit de la nouvelle génération de voitures de courses hybrides.

Le châssis et la motorisation des Rally2 doivent être basés sur un modèle de série, produit à plus de 2500 exemplaires et vendu au public, et l'apparence et design extérieur doit fortement refléter le véhicule d'origine.

 

Cap sur Gap…

En 2022 et 2023, Le Rallye de Monte-Carlo avait pris ses quartiers d'hiver en Principauté de Monaco.

Cette année, l'épreuve reine des Rallyes est remontée en latitude – et donc en altitude. En raison de travaux importants ne permettant plus de disposer de l’ensemble des surfaces nécessaires pour l’aménagement du parc d’assistance et des différentes infrastructures en Principauté, le Comité d’Organisation de l’Automobile Club de Monaco a opté pour un retour dans le département des Hautes-Alpes, plus précisément à Gap, ville hôte de 2014 à 2021.

Avec 14 cols à franchir tout au long des 17 spéciales réparties sur 5 départements français, le tracé de cette manche inaugurale du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA 2024 (WRC) a pris de la hauteur pour espérer un parcours encore plus enneigé qu’au cours des précédentes éditions.

En revanche, le départ officiel, l’arrivée de l’épreuve et la cérémonie de remise des prix continueront d’être organisés à Monaco, depuis l'iconique Place du Casino à Monaco.

La légende reste...

Pour terminer en beauté, la dernière spéciale sera la légendaire : La Bollène-Vésubie / Col de Turini qui fera office de Power Stage.

Cette spéciale a été courue sous la neige, de nuit, dans le froid. Joie et désespoir, triomphe et échec, les pilotes ont tout connu, et c'est ainsi qu'est née cette légende. Pendant de longues années, le col de Turini est venu clôturer le Rallye de Monte-Carlo, en apothéose.

Un duel au sommet ? ...

A la fin du Rallye Monte-Carlo 2023, Sébastien Loeb, absent de cette édition, a envoyé un SMS au vainqueur, Sébastien Ogier, pour le féliciter et lui donner rendez-vous sur les routes escarpées de la région pour une "revanche".
En effet, Sebastien Loeb espère bien recoller au score en remportant ce rallye monégasque pour la 9e fois en 2024!

Pour plus d'information sur l'évènement, cliquez ICI.

Crédits photo : ©ACM ; Toyota / McKlein